dernières nouvelles

Qui sommes nous?

L’association des éleveurs belges du mouton Castlemilk Moorit

Le Castlemilk Moorit est un mouton rare d'origine écossaise. Bien que leur nombre ait considérablement augmenté -de 10 animaux en 1970 à plusieurs centaines aujourd'hui- cette race garde le statut « vulnérable » selon la classification du Rare Breed Survival Trust (RBST).

kudde november 2005

Grâce aux efforts d’éleveurs britanniques, tout d’abord, mais également belges et néerlandais , il semble que la plus grande menace soit écartée et qu’ils connaissent aujourd’hui une popularité croissante.

Il y a une dizaine d’années, quelques exemplaires furent importés en Belgique, via les Pays-Bas. En 2009, le livre de la race comptait 35 brebis et 10 béliers reproducteurs répartis entre 8 éléveurs.

En août 2013, ce nombre s’élevait à 59 ​​brebis et 20 béliers répartis entre 12 éleveurs. Un record de naissances, 39 agneaux, fut enregistré cette année, portant le nombre actuel de Castlemilk Moorit en Belgique à 118.

L’ association des éleveurs de Castlemilk Moorit est l'interlocuteur privilégié pour tout éleveur ou sympathisant de cette race en Belgique.

Généralités

Img10

L’association belge des éleveurs de Castlemilk Moorit est le point de contact pour les éleveurs et amateurs de cette race menacée.

L'objectif est de conserver et développer la race Castlemilk Moorit en assurant sa diffusion et sa promotion en Belgique. Afin de maintenir une diversité génétique suffisante, compte tenu de leur nombre restreint, nous réalisons annuellement une étude de population détaillée, et fournissons des conseils d’élevage à notre membres.

Nous travaillons sous l'égide du Steupunt Levend Erfgoed (SLE) et en étroite collaboration avec nos amis de la Castlemilk Moorit Sheep Society (CMSS) au Royaume-Uni.

ADHESION

  • L'adhésion à notre association est gratuite.
  • Les amateurs d’un pays étranger sont les bienvenus, tout comme les sympathisants.
  • Les membres participent au maintient de la race (pédigree). Ils peuvent faire appel à notre association pour tout conseil en matière d’élevage et pour la recherche de béliers reproducteurs.
  • Un bulletin électronique est envoyé plusieurs fois par an. 
  • Les membres peuvent déposer une annonce sur notre site pour la vente ou l’achat de Castlemilk Moorit.

Vous pouvez vous inscrire en utilisant le formulaire adapté sous l’onglet « Login ».

LIVRE DE LA RACE

Le livre de la race est maintenu par Steunpunt Levend Erfgoed (SLE) depuis 2008. Ce service est gratuit moyennant l'adhésion (20 €) au SLE.

Veuillez cliquer sur le logo ci-dessous pour plus d'informations.

logo sle

 

La Race Castlemilk Moorit

Le Castlemilk Moorit descend du groupe de moutons primitifs nord-européens, tout comme le Shetland, l’Hébridien, le Manx Loghtan, le Soay et le Nord-Ronaldsey. Ces races, issues à l’origine du mouflon européen, se distinguent notamment par une queue courte.

Ram ooi ooilam

Le nom « Castlemilk » est celui d’un district du Dumfriesshire, en Ecosse où la race fut développée dans les années 1930; « Moorit » fait référence à leur couleur brun-rouge.

Le Castlemilk Moorit est un mouton de type primitif, de taille moyenne, de couleur brun (moorit) et beige selon la parure du mouflon. A la naissance, et après la tonte, leur robe est d’un brun-rougeâtre profond. Au soleil, celle-ci s’éclaircit vers des tons moka-beige. Il se caractérise également par une coloration blanche autour des yeux, au menton, au ventre, aux genoux, à l’arrière des jambes et autour de la queue.

Les deux sexes portent de larges cornes. Les brebis se distinguent par des cornes fines en forme de croissant, et les béliers par de fortes spirales. Les femelles pèsent environ 40 kg, les mâles environ 55 kg.

On compte en moyenne 1,4 agneau par brebis. Les brebis Castlemilk Moorit mettent bas facilement et sont d'ailleurs de très bonnes mères qui restent fertiles jusqu'à un âge avancé (il n’est pas rare de voir des brebis de 14 ans avec leurs jeunes agneaux).

La laine du Castlemilk Moorit est assez courte, mais de grande qualité. La robe est dense et homogène, et sans poils. La laine est brune à la base, mais s'éclaicit en superficie.

Avec leurs fines pattes, menus pieds, petite queue et élégance naturelle les Castlemilk Moorit ressemblent à de petites biches comme le suggère Jan Van Erp, du parc Goede-Hope. Ils restent très vigilents et, malgré leur course rapide, ils peuvent cependant être facilement apprivoisés.

Par contre, ils sont beaucoup moins susceptibles de s’échapper que les moutons Soay avec lesquels ils sont parfois confondus, bien qu’étant plus grands, plus silencieux et dotés d'une laine de meilleure qualité.